Chères/Chers collègues,

Vous trouverez ci-joint des informations sur la Journée d’étude sur la bataille de Lugdunum (19 février 197)

….Vendredi 17 février 2017 à Lyon –

La bataille dite de Lyon s’est déroulée près de la ville antique de Lugdunum, le 19 février 197 ap. J.-C. En opposant les armées romaines de Septime Sévère et de Clodius Albinus, elle a constitué l’ultime épisode des guerres civiles qui avaient débuté en 193, et le point final de l’ascension de Septime Sévère, fondateur de la dernière dynastie du Haut-Empire. À ce titre, les implications de la bataille touchent aussi bien à l’histoire politique et militaire de l’empire romain sous les Sévères, qu’à l’histoire de Lyon et des Gaules à la fin du IIe et au IIIe siècle.

L’événement reste pourtant fort mal connu, alors que de nombreuses sources – d’une grande richesse et d’une grande variété, parfois récemment découvertes ou même inédites – sont conservées. Une nouvelle étude s’impose donc, par le biais d’un travail interdisciplinaire associant historiens et archéologues, capables de porter un regard croisé et critique sur les témoignages des auteurs anciens, les inscriptions, les monnaies, les vestiges matériels, les données anthropologiques, les pièces d’équipement militaire, la topographie de Lugdunum et de sa région.

Après un premier rendez-vous introductif fin 2016, l’année 2017 sera marquée par trois journées scientifiques (17 février, 9 avril et 16 juin) et une conférence de présentation des résultats à un large public (16 décembre). La première de ces journées, le vendredi 17 février, est consacrée aux préparatifs politiques, idéologiques et militaires de la bataille. Vous en trouverez l’affiche en pièce jointe et le programme détaillé sur le site d’HiSoMA :

http://www.hisoma.mom.fr/recherche-et-activites/rencontres-scientifiques/2e-journee-lugdunum-197

affiche

Pour mémoire, affiche et programme du colloque Utopia du mois de février, l'annonce avait été diffusée par courriel.

AfficheUtopia

ProgrammeUtopia

Chères/Chers collègues,

Vous trouverez ci-joint des informations sur le colloque intitulé "Interpréter la liste dans l’Antiquité gréco-romaine"

qui a eu lieu les 2 et 3 février à Lyon.

Programme

Chères/Chers collègues,

Vous trouverez ci-joint des informations sur une

journée d'étude passée (24/01/2017) intitulée "Des femmes publiques. Genre, visibilité et
sociabilité dans l'Antiquité grecque et romaine". Elle permettra de
poursuivre le travail engagé à partir de la base de données Eurykleia
en cours de constitution

(http://eurykleia.hypotheses.org/).

Ont eu lieu des communications d'Anne Jacquemin,
Fabienne Marchand, Sandra Péré-Noguès, Ida Brancaccio et Annalisa
Paradiso. Elle se clôturera par une conférence publique consacrée à la
visibilité des femmes à partir des inscriptions gravées sur les
lamelles du sanctuaire oraculaire Dodone, par Ariane Tatti,
professeure à l'université de Ionanina.

 

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur le colloque suivant :

Colloque international – Les relations internationales de la Béotie de l’Age du Bronze à l’époque impériale

Ce premier colloque international béotien à se tenir en Suisse découle du projet du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique consacré aux relations internationales de la Béotie, Old and New Powers: Dynamics of Domination in a Changing World. Boiotian International Relations from Philip II to Augustus (2014-2018).

Les études béotiennes ont tendance à se focaliser sur la région elle-même et sur sa Confédération, et pour la première fois un projet de recherche et un colloque international s’intéressent à explorer les relations complexes qu’entretenait la Béotie avec l’extérieur. Le colloque couvre des périodes allant bien au-delà de celles qui font l’objet du projet de recherche FNS puisque l’Age du Bronze ainsi que la basse antiquité seront pris en considération. Le colloque adopte une approche interdisciplinaire avec des communications consacrées à des thèmes historiques, épigraphiques et archéologiques. Les sujets abordés portent, entre autres, sur les relations avec les régions voisines, les frontières, la religion et les sanctuaires, la mythologie, les influences étrangères sur les productions locales d’artefacts, de même que les relations diplomatiques, politiques et économiques. L’un des principaux attraits du colloque réside dans le fait que bon nombre de communications seront consacrées à la recherche de pointe encore inédite, car la majorité des délégués dirige ou participe à des surveys, des fouilles archéologiques, et des projets épigraphiques.

La conférence d’inauguration sera donnée par le Professeur Hans Beck (McGill, Montréal), et suivie du vin d’honneur offert par l’Etat et la Ville de Fribourg.

Une séance de posters est organisée par Roy van Wijk. Les propositions de posters sont acceptées jusqu’au 30 avril 2017. Les posters devront correspondre au format A1 ou A0, et être orientés verticalement. Les posters compteront entre 1'000 et 1'500 mots au maximum, et devront être écrits en français, allemand ou anglais. Pour toutes informations concernant les posters, veuillez contacter Roy van Wijk (roy.vanwijk[at]unifr.ch).

L’inscription au colloque est gratuite, mais obligatoire jusqu’au 31 mai afin de faciliter l’organisation de la réception et des pauses café. De plus amples informations sur le programme, le logement et les déplacements, ainsi que les formulaires d'inscriptionpeuvent être téléchargés ici https://lettres.unifr.ch/fr/hist/histoire/histoire-de-lantiquite/boiotia-documents.html. Pour toutes informations supplémentaires, voir https://lettres.unifr.ch/fr/hist/histoire/histoire-de-lantiquite.html​ ou contacter Fabienne Marchand (fabienne.marchand[at]unifr.ch).