Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la publication du Pseudo-Xénophon. Constitution des Athéniens

texte édité, traduit et commenté par Dominique Lenfant

Collection des Universités de France, Les Belles Lettres, Paris, 2017 (448 pages). ISBN : 978-2-251-00618-5. Publié avec le soutien du Centre national du livre. 45 €. https://www.lesbelleslettres.com/livre/3353-constitution-des-atheniens

présentationfichier

La Constitution des Athéniens est un pamphlet contre la démocratie athénienne, rédigé à la fin du Ve siècle av. J.-C., à l’époque où Périclès faisait au contraire l’éloge de ce régime. Longtemps attribuée à tort à Xénophon, elle est due à un Athénien anonyme de la classe supérieure, partisan d’un régime oligarchique, que les modernes surnomment parfois « le vieil oligarque ». L’auteur dénonce la démocratie comme un régime injuste, dont les victimes sont les riches, les bien nés, ceux qu’il appelle « les honnêtes gens » et qui sont les mieux qualifiés pour gouverner, tandis que les « fripons », les pauvres, la masse profitent d’un système qui vise à leur seul profit. L’opuscule détaille les spécificités du régime et ses conséquences pour les uns et les autres. Il présente la démocratie athénienne comme un régime immoral, mais très cohérent. Considéré par les historiens actuels comme une œuvre majeure, il est une mine d’informations sur la démocratie athénienne, son fonctionnement et les attaques dont elle a fait l’objet.

La présente édition s’appuie sur un nouvel examen des manuscrits grecs et sur les travaux des philologues modernes. Elle cherche à comprendre le texte tel qu’il a été transmis, sans améliorer son style par des corrections inutiles. La traduction cherche à rendre écriture et raisonnement avec fidélité et cohérence. Un commentaire linéaire détaillé justifie l’établissement du texte et apporte des éclairages linguistiques, littéraires et historiques, tant sur les idées avancées et sur leur place dans l’histoire de la pensée politique que sur les événements et pratiques dont témoigne le texte. Un glossaire recense un large choix de termes en grec et en transcription, avec leur traduction et leurs occurrences significatives. Un index uerborum complet est également proposé. L’ensemble est précédé d’une introduction de 160 pages qui traite non seulement de la tradition du texte, mais de l’histoire de l’opuscule et de son interprétation : sa date et son arrière-plan historique, son auteur, le genre dont il relève, sa composition, sa représentation orientée des Athéniens et des autres, ses cibles, ses procédés polémiques, sa valeur documentaire, l’idéal politique qu’il traduit et sa place dans les débats antiques sur la démocratie.

Notice

I. L’œuvre

La date de rédaction

L’arrière-plan historique : la démocratie athénienne et ses adversaires

L’auteur

Politeia : titre et genre de l’ouvrage

Structure de l’ouvrage

Techniques d’exposition et jeux sur les points de vue

Les Athéniens et les autres : une représentation orientée

Les cibles du pamphlet

Procédés polémiques

La valeur documentaire de l’opuscule

L’idéal politique de l’auteur

Le but du pamphlet : révolution ou résignation ?

La place de l’ouvrage dans les débats sur la démocratie

II. La tradition du texte

1. Les manuscrits

2. Les principales éditions

La présente édition

Le style de l’auteur et la présente traduction

Texte grec et traduction française de la Constitution des Athéniens

Commentaire

Bibliographie

Glossaire

Index uerborum