Communiqué

Les quatre associations d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche (SoPHAU, SHMESP, AHMUF, AHCESR) entendent réagir à l’annonce faite par le Président de la République le 24 novembre 2020.
Au vu des limites pédagogiques évidentes de l’enseignement à distance, elles jugent injuste que la réouverture des universités ne soit programmée que pour le début du mois de février 2021, alors que les élèves des classes préparatoires et des BTS continuent de recevoir, depuis le début du second confinement, un enseignement complet en présentiel.
Elles demandent que l’ensemble des activités d’enseignement et d’évaluation des travaux des étudiants puissent reprendre en présentiel au plus tôt, dans des conditions sanitaires adaptées et si l’évolution de l’épidémie le permet.