Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la parution du numéro 4 de la revue en ligne Archimède. Archéologie et Histoire ancienne

https://archimede.unistra.fr/revue-archimede/archimede-4-2017/

Chères et chers collègues,

Nous sommes particulièrement heureux de vous annoncer, au nom du comité de rédaction, la parution du quatrième numéro de la revue électronique Archimède. Archéologie et histoire ancienne.

Notre revue répond à une volonté affirmée de promouvoir le partage de thématiques de recherche communes aux deux axes directeurs de notre laboratoire – l’Europe moyenne et centrale (de la Préhistoire au Moyen Âge), pour l’un, la Méditerranée et ses voisins orientaux (Rome, Grèce, Byzance, Anatolie, Mésopotamie, Syro-Palestine, Égypte) pour l’autre –, tout en favorisant les collaborations scientifiques entre historiens, archéologues et philologues et en s’ouvrant au champ des sciences sociales et de l’anthropologie culturelle. Les contributions sont évaluées selon une double expertise en aveugle (peer review, voir la procédure et les comités).

Dans ce numéro, le premier dossier, Nommer les « Orientaux » dans l’Antiquité, dirigé par Dominique Lenfant, Pascale Giovannelli-Jouanna et Agnès Molinier Arbo, se propose de vérifier la validité de la notion moderne d’Oriental dans l’analyse de l’imaginaire ancien. Privilégiant une approche lexicale qui sonde près d’un millénaire de littérature grecque et latine, l’enquête porte sur l’existence d’appellations globales équivalant peu ou prou aux « Orientaux » des Modernes. Ses résultats remettent en cause l’idée d’un imaginaire immuable de l’Orient, et ce dès l’Antiquité.

Le second, Prytanée et Regia, dirigé par Michel Humm, vise à rouvrir la question du rapprochement entre le prytanée d’Athènes et la Regia de Rome en replaçant l’étude de ces monuments dans leur contexte topographique, institutionnel et historique respectif, tout en les confrontant aux premiers exemples palatiaux de type « regia » à avoir été identifiés en Étrurie.

L’Actualité de la recherche, dirigée par un collectif de trois jeunes chercheurs, Steeve Gentner, Thomas Hutin et Šárka Válečková, et intitulée Dynamiques humaines anciennes, porte sur les phénomènes de hiérarchisation et leurs traitements dans des cadres chrono-culturels variés, qu’il s’agisse de sociétés anciennes ou contemporaines.

La Chronique d’Archimède, qui, pour sa part, paraîtra à l’automne 2017, proposera un bilan des activités scientifiques de l’unité mixte de recherche 7044 dans la phase finale de son projet quinquennal.

Enfin, Archimède. Archéologie et histoire ancienne offre également des Varia, coordonnés par Maria Teresa Schettino et Yannick Muller, qui accueillent des études issues de domaines variés. Vous pourrez télécharger le sommaire de ce numéro et consulter l’ensemble des articles et des dossiers à cette adresse : Archimède. Archéologie et histoire ancienne.

Le numéro 5, dont les contributions sont en cours d’évaluation, paraîtra en 2018. Vous pouvez d’ores et déjà prendre connaissance du sommaire. Si vous souhaitez proposer une contribution pour les Varia du numéro 5 ou 6, vous trouverez sur le site de la revue la démarche à suivre.

N’hésitez pas à diffuser ce message sur les listes d’informations scientifiques.

Nous vous souhaitons une excellente lecture !

Frédéric Colin, directeur de la revue, et Sandra Boehringer, rédactrice en chef,

ainsi que l’ensemble du comité de rédaction de la revue :

Loup Bernard, MCF, Protohistoire (Unistra) ; Sylvie Donnat, MCF, Égyptologie (Unistra) ;
Clément Féliu, responsable d’opération, Protohistoire (INRAP) ; Carole Février, chargée de ressources documentaires, assistante ingénieure (CNRS-UMR 7044) ; Stephan Fichtl, professeur, Protohistoire (Unistra) ; Christian Jeunesse, professeur, Préhistoire (Unistra) ; Yannick Muller, docteur, Histoire grecque (Unistra) ; Doris Meyer, ingénieure de recherche (CNRS-UMR 7044) ; Michel Humm, professeur, Histoire romaine (Unistra) ; Airton Pollini, MCF, Histoire grecque (Université de Haute Alsace) ; Philippe Quenet, professeur, Archéologie de l’Orient ancien (Unistra) ; Jean-Jacques Schwien, MCF, Archéologie médiévale (Unistra) ; Daniela Lefèvre-Novaro, professeure, Archéologie classique (Unistra) ; Maria Teresa Schettino, professeure, Histoire romaine (Université de Haute Alsace).

Couverture

Sommaire

Chères et chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous informer de la parution de cet ouvrage aux Éditions des Belles-Lettres :

NAISSANCE DE LA BIBLE GRECQUE

Pseudo-Aristée : LETTRE D'ARISTEE A PHILOCRATE

Épiphane de Salamine : TRAITE DES POIDS ET MESURES

Témoignages antiques et médiévaux

Auteur : Laurence Vianès

ISBN : 972-2-251-44697-4

Disponible le 12 juin 2017

https://www.lesbelleslettres.com/livre/2966-naissance-de-la-bible-grecque

Répartis sur un millénaire et demi, les textes ici rassemblés racontent comment la Bible hébraïque est devenue un livre grec.

La Lettre d’Aristée fut rédigée avant l’ère chrétienne en Égypte. Avec un art très sûr, elle met en scène le roi macédonien Ptolémée II Philadelphe et son ministre Démétrius de Phalère, désireux d’enrichir la fameuse bibliothèque d’Alexandrie. Grâce à l'approbation du grand prêtre des Juifs, sur une île face à la mer, soixante-douze lettrés venus de Jérusalem collaborent pour traduire la Torah d’hébreu en grec. Cette version, appelée par la suite la Bible des Septante, était destinée à acquérir une renommée immense dans le judaïsme, puis à influencer fortement les doctrines du christianisme.

Le second opuscule, le Traité des Poids et Mesures d’Épiphane de Salamine, mis ici en français pour la première fois et daté de l’an 398, a exercé une grande influence sur les christianismes orientaux. Il reprend le récit en lui donnant le caractère d'un miracle. Il s’agit de montrer que la Septante est la plus ancienne traduction de la Bible, et la meilleure. Car il en existe désormais plusieurs autres, réunies dans les Hexaples d'Origène, qui lui disputent la place et dont Épiphane se charge d'exposer l’origine aussi. Sur ces « autres traducteurs », Aquila, Symmaque et Théodotion, le Traité est une source majeure.

La troisième partie est constituée d’une anthologie qui retrace les échos de ces récits dans les textes grecs, latins, hébreux, syriaques et arabes, jusqu’au XVe siècle. On voit se développer, puis régresser la croyance au miracle par lequel les interprètes travaillant séparément auraient produit des textes identiques en tout point. On assiste à la formation du standard de l’érudition à l’époque byzantine, avec sa liste des sept versions grecques de la Bible. On entend ressurgir de façons variées les mêmes questions : pourquoi le texte grec s’écarte-t-il souvent de l’hébreu ? Les auteurs du Nouveau Testament ont-ils utilisé la Septante? Les soixante-douze lettrés ont-ils voulu livrer aux païens les vérités du judaïsme, ou au contraire les dissimuler? D’où viennent les divergences dans les manuscrits bibliques? Ainsi renaît encore et toujours la discussion autour de l'autorité de la Septante et de son exactitude, que l’on compare à celle des rivales grecques, mais aussi de la Vulgate de Jérôme, des vieilles-latines, des deux versions syriaques, ainsi que des canons juifs rabbanite, qaraïte et samaritain.

Avec ce livre, le lecteur a en main de quoi suivre tout le développement de la légende entourant la Septante et les autres traductions dans l’Antiquité et le Moyen Âge byzantin et oriental. Il peut apprécier ce que l’on savait et ce que l’on croyait, aux différentes époques, sur les origines de la Bible grecque.

Laurence Vianès est maître de conférences en langue et littérature grecques à l'Université de Grenoble-Alpes. Ses recherches portent sur la Septante, ainsi que sur l'exégèse des prophètes bibliques chez les auteurs chrétiens anciens.

Pour la BIBLE d'ALEXANDRIE, voir le carnet de recherches https://bda.hypotheses.org

 

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la parution du n° 25 et dernier de la revue Anabases, avec la table des matières et le dossier des comptes-rendus.

Anabases25

CRLecturesAnabases

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la publication du Bulletin Analytique d’Histoire romaine

Le Bulletin Analytique d’Histoire Romaine (BAHR) vient de publier son volume papier 2016 (n° 25), même si, à côté de la version papier, l’ensemble des données de la base est également accessible sur le web : http://www.misha.fr/antiquite.

Le BAHR constitue une base de données bibliographique et analytique unique pour la connaissance et la recherche en histoire et en archéologie romaines, puisqu’il est consacré exclusivement à l’Histoire romaine et qu’il couvre toute l’histoire du monde romain antique, de l’époque archaïque à l’Antiquité tardive, sur tout l’espace géographique qui a pu être concerné par l’Empire de Rome. Cette base de données est fondée sur le dépouillement de plusieurs centaines de revues françaises et étrangères traitant du monde romain antique (en histoire, archéologie, épigraphie, numismatique, papyrologie...) ainsi que d’un certain nombre d’ouvrages collectifs traitant de l’histoire du monde romain antique. Les revues dépouillées couvrent un éventail très large de publications parfois rares ou difficiles d’accès, y compris lorsqu’elles sont rédigées dans des langues moins connues (notamment d’Europe orientale).

Le volume 2016 contient 2 796 notices bibliographiques provenant de 232 revues (sur environ 800 revues dépouillées) ainsi que de 14 ouvrages collectifs. En 2013, l’équipe de rédaction du BAHR a en effet décidé d’adapter cet outil bibliographique aux nouvelles exigences de la recherche en histoire ancienne, en intégrant désormais dans la base de données le dépouillement des actes de colloque et d’autres ouvrages collectifs traitant de l’histoire romaine. Il a été décidé de prendre en compte les ouvrages collectifs publiés à partir de 2012, à condition qu’ils soient directement adressés à l’équipe du BAHR à Strasbourg (où ils rejoindront ensuite, après dépouillement et analyse, la bibliothèque de la MISHA, et seront ainsi mis à la disposition des enseignants-chercheurs et des étudiants travaillant sur place).

Je lance donc ici un nouvel appel à tous ceux qui, parmi vous, éditent ou éditeront un ouvrage collectif dont des contributions concernent directement l’histoire romaine antique. L’équipe du BAHR s’engage à procéder au dépouillement et à l’analyse de ce type d’ouvrage s’il nous est envoyé à l’adresse suivante :

Bulletin Analytique d’Histoire Romaine

MISHA

5, allée du Général Rouvillois

CS 50008

F-67083 Strasbourg cedex

Message transmis par Michel Humm

Bahr2016

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la publication suivante :

Anca Dan, Etienne Nodet, Cœlé-Syrie Palestine, Judée, Pérée. Cahiers de la Revue Biblique 86, Peeters, 2017.

La Cœlé-Syrie a eu une définition mouvante, coïncidant ou s'opposant à la Palestine / Philistie, Phénicie / Canaan, Syrie / Assyrie, Transeuphratène et Pérée du Jourdain. L'épithète koilè, «creuse», s'explique par la manière grecque de désigner un pays vallonné - le couloir de l'Oronte, du Litani et du Jourdain. Aux IIIe et IIe siècles, la Cœlé-Syrie fur restreinte à la zone côtière disputée entre Lagides et Séleucides.

 

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la parution de la revue :

Mélanges de la Casa de Velázquez
nº 47(1) - avril 2017

La ville antique de Baelo, cent ans après Pierre Paris
La ciudad antigua de Baelo, cien años después de Pierre Paris
(coord. Laurent Brassous - Séverine Lemaître)

Voici en pièce jointe le sommaire et les résumés du dossier et des articles.

sommaire

Chères et chers collègues,

Le comité de rédaction de la revue Mètis. Anthropologie des mondes anciens (Histoire, philologie, archéologie, philosophie), revue à comité de lecture international, souhaite vous informer qu’elle accueille des articles inédits (en français, allemand, anglais, espagnol, italien, grec moderne) dans la rubrique Varia de tous ses numéros.

Les auteurs pourront télécharger les normes ici et envoyer leur texte à ces deux adresses :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

et

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

metis

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur La Revue historique qui a changé de locaux. Vous pouvez désormais envoyer les ouvrages à recenser et les articles soumis à l'adresse suivante :

Revue historique

HUMENSIS

170 BIS BOULEVARD DU MONTPARNASSE

CS 20012

75680 PARIS CEDEX 14

Chères/Chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution de :

Hadrien BRU, La Phrygie Parorée et la Pisidie septentrionale aux époques hellénistique et romaine. Géographie historique et sociologie culturelle,

Mnemosyne Suppl. History and Archaeology of Classical Antiquity 401, Brill, Leiden-Boston, 2017, 426 p.

PhrygieParorée

Chères/Chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution de :

Du récit au rituel par la forme esthétique. Poèmes, images et pragmatique cultuelle en Grèce ancienne, sous la direction de Claude Calame (directeur à l'EHESS) et Pierre Ellinger, Professeur émérite d'histoire grecque à l'Université Paris Diderot-Paris 7

Annonceparution

Chères/Chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution de :

Alexandre Mazarakis Ainian (dir.), Les sanctuaires archaïques des Cyclades, Presses universitaires de Rennes, 2017.

couverture

tablematières

bondecommande

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver des informations sur la parution d’une nouvelle collection :

Publication des 3 premiers volumes de la Bibliothèque de l'Orient chrétien:
- Saints fondateurs du christianisme éthiopien: FRUMENTIUS, GARIMĀ, TAKLA-HĀYMĀNOT, ĒWOSTĀTĒWOS, traduit du ge'ez par Gérard Colin.
- Deux frères caucasiens de Prométhée, Amiran et Abrsk'il, textes traduits du géorgien et de l'abkhaze par Jean-Pierre Mahé et Zaza Aleksidze.
Le dialogue de Timothée et Aquila: dispute entre un juif et un chrétien, traduit du grec par Sébastien Morlet.
Sous la direction de Françoise Briquel-Chatonnet

Annoncetroislivres

Chères et chers collègues,
Veuillez prendre connaissance des deux publications suivantes :

hommeanimal


arcd'Orange

parution de :

Denis ROUSSEL, Roland ÉTIENNE, Xénophon, L'Anabase ou l'Expédition des Dix-Mille, Traduction et édition critique, Paris, Classiques Garnier, 2016.

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur le numéro sur "Le spectacle de la nature. Regards grecs et romains" dans "Cahiers Mondes Anciens" [En ligne] 9, 2017

https://mondesanciens.revues.org/1872

 

Chères/Chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution du Numéro spécial de la Revue internationale d'Histoire Militaire Ancienne, n°3, 2016

Kakkêka rukusma (« Ceins tes armes ! »), 2e Rencontre d’Histoire militaire du Proche-Orient ancien (Lyon, 17-18 octobre 2013).

Textes édités par Philippe Abrahami et Catherine Wolff, HiMA no3 – 2016

Flyer

Chères/Chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution de :

- Fl. Gaignerot-Driessen, De l’occupation postpalatiale à la cité-État grecque : le cas du Mirambello (Crète), Aegaeum 40, Peeters, Liège, 2016.

http://www.peeters-leuven.be/boekoverz.asp?nr=10435

- J. Zurbach, La terre, les hommes et la dette en Grèce, ca 1400 - ca 500 a.C., Ausonius, Bordeaux, 2017.

Gaignerot

Zurbach

Chers et chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution de

Bulletin de Correspondance Hellénique Supplément 54

Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine

1. Production, diffusion, étude

par Arthur MULLER et Ergün LAFLI (dir.) et Stéphanie HUYSECOM-HAXHI (coll.)

Format : 18 x 24 cm, 518 pages

75€

© École française d’Athènes

ISBN 978-2-86958-274-3

Volume 1. Production, diffusion, étude

Quelle qu’ait été leur faveur auprès du public depuis les découvertes de Myrina et Tanagra au XIXe siècle, les terres cuites figurées antiques sont trop longtemps restées dans l’ombre d’une histoire de l’art passéiste. Ce n’est que tout récemment que leur étude a profondément évolué, grâce à la prise en compte de toutes leurs spécificités, tant celles des modalités de fabrication et de diffusion, qui en font un artisanat étonnamment moderne, que celles des contextes de trouvaille et des assemblages, qui renouvellent l’archéologie des pratiques funéraires et votives. Désormais objet d’études les plus exigeantes, les terres cuites figurées apportent une contribution originale à la connaissance de l’antiquité classique. Les contributions réunies dans ces deux volumes issus du colloque d’Izmir, le premier de cette importance sur ce sujet, font connaître une foison de documents nouveaux, illustrent toutes les approches des figurines – histoire de l’art, archéologie, archéométrie, iconographie, anthropologie culturelle… –, mais reflètent aussi les débats autour de leur interprétation : elles dressent ainsi un état des lieux dans ce domaine de recherche au dynamisme nouveau.

Volume 2. Iconographie et contextes

Archaiologia – Presse Universitaire du Septentrion

Format : 18 x 24 cm, 700 pages

© Presses Universitaires du Septentrion

ISBN 978-2-86958-274-3

CONTACTS Diffusion
École française d’Athènes - www.publications.efa.gr - 6, rue Didotou - 106 80 Athènes – (+ 30) 210 36 79 922 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Ouvert tous les jours de 8h à 15h - Aνοιχτό καθημερινά από τις 8.00 έως τις 15.00
Dépositaire - De Boccard Édition-Diffusion - 11, rue de Médicis - F-75006 - (+ 33)1 43 26 00 37 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chères et chers collègues,

Je vous prie de trouver ci-joint des informations sur la parution de :

Castorio J.-N., Caligula, au cœur de l'imaginaire tyrannique, Paris : Ellipses, 2017, 480 p.

Chères et chers collègues, Je vous prie de trouver ci-joinr des informations sur la parution suivante :

Gérard CHOUQUER, Les catégories de droit agraire à la fin du IIe s. av. J.-C.
(sententia Minuciorum de 117 av. J.-C. et lex agraria de 111 av. J.-C.)

http://www.formesdufoncier.org/pdfs/Loi-111-DEF.pdf

Un autre lien permet d’avoir le même ouvrage en deux fichiers successifs
https://ager.hypotheses.org/1330

Description
La documentation de la fin du IIe s. av. J.-C. (la loi agraire de 111 et l’arbitrage des Minucii en Ligurie en 117) fournit la plus ancienne base de technique juridique qui soit disponible en droit agraire pour élaborer la typologie des catégories de terre en Italie et en Afrique. Ces textes mettent en évidence l’élaboration conflictuelle de l’ager publicus, disputé entre l’élite romaine et les artisans de la colonisation gracchienne ainsi que la mise au point d’une gamme de concessions privées de la terre publique. Droit agraire, droit civil et droits locaux composent un cadre juridique hétérogène que la colonisation accentue.
-------

Premier post ( http://ager.hypotheses.org/1330)


Avec nos cordiales salutations,

Françoise des Boscs

Chères/Chers collègues,

Veuillez prendre connaissance de la parution de :

Cassius Dion : nouvelles lectures, édité par V. Fromentin, E. Bertrand, M. Coltelloni-Trannoy, M. Molin, G. Urso, Bordeaux (Ausonius), 2016, 2 vol. (881 p.).

L’Histoire romaine écrite en grec par Cassius Dion (c. 160-235 p.C.), qui compte quatre-vingts livres et couvre dix siècles, est une source d’importance capitale pour les spécialistes du monde gréco-romain. Elle demeure toutefois mal connue et incomplètement étudiée car les aléas de la transmission du texte, parvenu à nous en partie sous forme fragmentaire, ont longtemps freiné la réalisation d'enquêtes transversales menées à l'échelle de l'œuvre entière.

La présente monographie répond à un double objectif : dresser un bilan des recherches consacrées à Dion depuis cinquante ans et ouvrir des pistes d’investigation sur des aspects jusque-là négligés. Les quarante-six contributions ici rassemblées sont le fruit d'un travail d'équipe associant historiens et philologues et combinant analyses de détail et études d'ensemble.

Organisée en trois grands chapitres (I. Tradition et réception du texte, II. Écrire l’histoire de Rome sous les Sévères, III. Cassius Dion, historien du pouvoir), cette synthèse à plusieurs voix propose une vision actualisée et renouvelée d’un historien majeur qu’il est urgent de redécouvrir.